'

Les cas français de COVID-19 ralentissent et le nombre de patients continue de baisser

Les taux d’infection à coronavirus en France ont encore ralenti et le nombre de patients COVID-19 hospitalisés et en soins intensifs a continué de baisser, selon les chiffres du ministère de la Santé, signe que la distance sociale maintient la contagion sous contrôle pour l’instant, ecrit Geert De Clercq.

Près de deux semaines après la fin du verrouillage, les données du ministère de la Santé ont montré samedi que le nombre de cas confirmés avait augmenté de 250 à 144 806 en 24 heures, soit une augmentation de 0,2%, en dessous de l’augmentation moyenne de 0,3% des sept derniers jours et bien en dessous de la moyenne de 0,8. Augmentation en% observée au cours de la dernière semaine de verrouillage.

L’Italie et l’Espagne ont également signalé une augmentation de 0,3% en moyenne des cas confirmés au cours des sept derniers jours.

Le nombre de personnes hospitalisées pour coronavirus en France a baissé de 205 à 17.178 samedi, poursuivant une baisse progressive qui se poursuit depuis plus de cinq semaines depuis un sommet de 32.292 le 14 avril. Le nombre de personnes en soins intensifs a diminué de 36 ou 2,1% à 1 665, une glissière ininterrompue depuis six semaines depuis le sommet du 8 avril à 7 148.

Ces deux chiffres sont des mesures clés de la capacité d’un système de santé national à faire face à l’épidémie.

Le gouvernement français surveille de près le taux d’infection et le nombre d’hôpitaux afin de décider de desserrer davantage les mesures de verrouillage dans les semaines à venir.

Le ministère a déclaré que le bilan cumulatif des décès par coronavirus en France s’élevait à 28 332, soit une augmentation de 117 ou 0,4% par rapport à jeudi. Les données du nombre de morts de vendredi n’étaient pas disponibles.

Le ministère a déclaré qu’il mettrait à jour le nombre de morts lundi.

Après avoir montré un nombre de morts plus élevé que l’Espagne pendant 10 jours, la France est de nouveau tombée sous l’Espagne, qui a fait état d’une augmentation de plusieurs centaines de décès vendredi.

Samedi, le nombre cumulé de morts en Espagne s’élevait à 28 678, soit 346 de plus que la France, faisant de l’Espagne à nouveau le pays avec le quatrième bilan mondial après les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Italie.

Tags: , , , ,


About the Author



Back to Top ↑