'

“Philousports”, l'attachante star de Twitter atteinte de myopathie, est mort

Figure de Twitter, connu pour son amour du sport et sa bienveillance, “Philousports” est décédé samedi. L’influenceur souffrait de myopathie.

Publicité

La nouvelle est tombée comme un couperet entre deux matches de l’Euro de football, sport qui le passionnait. Philippe, alias “@philousports” sur Twitter, est mort samedi 19 juin à l’âge de 48 ans, a indiqué son agence de communication sur les réseaux sociaux.

“Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer le décès de notre @philousports tant aimé. Nous aurions aimé ne jamais avoir à le faire. Vous étiez tout pour lui. Il vous aimait tant”, a écrit l’agence.


Sur Twitter, son compte est suivi par plus de 265 600 personnes Il s’est fait connaître, depuis 2011, grâce à ses tweets humoristiques sur l’actualité sportive et notamment ses GIFs, ces courtes séquences vidéo animées qu’il découpait. Il était surtout connu pour sa bienveillance et pour la bonne humeur dont il faisait preuve en toutes circonstances.

“Je ne savais pas que c’était impossible à cause de ma différence, alors je le fais”, avait-il écrit en guise de description sur son profil Twitter. En 2019, il avait raconté son quotidien de malade de la myopathie dans une autobiographie “Moi, Philousports, le Zidane du GIF”.

Ses posts lui avaient permis de devenir ambassadeur pour plusieurs marques ces dernières années. Récemment, il avait également lancé sa chaîne Twitch pour entretenir le lien avec sa communauté.

Selon les informations du Parisien, il a succombé à 48 ans à une crise cardiaque survenue aux alentours de 17 h 30 à Pietracorbara, dans le Cap Corse (Haute-Corse), où il habitait. Il s’était reposé pour faire une sieste après le match des Bleus mais ne s’est pas réveillé.

Pluie d’hommages

Unanimement apprécié, une pluie d’hommages lui a été rendue sur Twitter. Beaucoup d’anonymes qui saluent une “belle personne” mais aussi des célébrités. À l’image de Kylian Mbappé qui décrit “une admirable personne, avec qui j’ai eu la chance d’échanger. Un exemple pour tous. Un amoureux du foot et de la vie.”


“Mon Philou… je n’ai pas les mots… Tu vas tellement me manquer. Toi l’ami bienveillant, humain, aimant, tellement courageux… Jamais je ne t’oublierai, je te le promets”, a réagi la journaliste spécialiste du rugby Isabelle Ithurburu, amie de Philou.



Les clubs de football de Nantes, Saint-Etienne et de l’Olympique de Marseille, la Fédération française de rugby entre autres ont également rendu hommage à celui présenté par l’équipe de France olympique et paralympique comme “une source d’inspiration quotidienne”.

La veille de son décès, le média Brut consacrait un reportage à la célébrité de Twitter. Il disait : “C’est ça que je veux être quand je serai plus là. Qu’on dise : ‘Putain ! Philou, il ferait ça ! Philou, il serait comme ça. C’est ça que je veux.”


About the Author



Back to Top ↑