Comment décarboner le transport de marchandises en France ? – Le Globe France '

Comment décarboner le transport de marchandises en France ?

Le « Séminaire du développement durable et de l’économie de l’environnement » (SDDEE) change de nom, ce sera désormais « les Mardis de l’Iddri » !

Depuis près de vingt ans, l’Iddri offre à travers ce rendez-vous mensuel accessible à tous décryptages et débats sur les enjeux de développement durable devant être placés au cœur des politiques publiques et des stratégies privées.Le développement durable est l’affaire de tous : scientifiques, politiques, entreprises, société civile. Ces conférences visent à mettre en discussion des analyses d’une grande diversité d’acteurs, en particulier à l’international, afin d’éclairer débats et décisions.

INVITATION

INSCRIPTIONS

MARDI 03 MARS

12H30 – 14H00

Reid Hall (Grande Salle)
4 rue de Chevreuse, 75006 Paris

M4 Vavin

Avec :

  • Yann Briand, Chercheur Climat & Transport, Programme Climat, Iddri
  • Martin Koning, Chercheur, Laboratoire SPLOTT, Ifsttar
  • Guillaume Gazaignes, Directeur Innovation et RSE, SNFC Logistics
  • Joseph Hajjar, Chef du Bureau des émissions, projections et modélisations, MTES-DGEC

Ce séminaire sera modéré par Lola Vallejo, Directrice du programme Climat, Iddri

Avec 137 MtCO2eq en 2018, le secteur du transport de personnes et de marchandises est le premier émetteur de gaz à effet de serre en France (environ 30 % des émissions nationales). Près d’un tiers de ces émissions sont dues au transport de marchandises : elles ont progressé depuis les années 1990, tirées par une forte augmentation des échanges et malgré une amélioration de l’efficacité énergétique des moteurs ; puis le choc de la crise financière de 2007-2008 a fait chuter la demande de transport de marchandises et stoppé cette augmentation ; toutefois, depuis dix ans, on observe une stabilisation de ces émissions. Le dernier projet de Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et l’objectif national de « neutralité carbone » portent désormais le niveau d’ambition de réduction des gaz à effet de serre pour le secteur du transport de marchandises terrestres à zéro émission en 2050, soit une décarbonation totale.

Le défi est donc immense pour le transport de marchandises par voie routière, ferrée ou fluviale de marchandises. De nombreuses options restent ouvertes pour permettre l’atteinte de cet objectif : doit-on réduire les échanges de marchandises ? Réduire les distances de transport entre les différents maillons de la chaîne de valeur ? Quelle est la place des modes de transport non routiers, rail et fluvial, dans la transition ? Quelles sont les différentes technologies bas-carbone de motorisations du parc routier ? Etc.

C’est dans ce cadre que le groupe de recherche du Deep Decarbonization Pathways, composé de l’Ifsttar, du Cired, d’EDF R&D et de l’Iddri, a mené un travail sur la décarbonation du transport de marchandises en France pour éclairer certaines de ces questions.Lors de cette session des Mardis de l’Iddri, l’Ifsttar et l’Iddri présenteront les principaux résultats de l’étude « Trajectoires de décarbonation profonde pour le transport de marchandises en France », puis mettront en discussion certains aspects de la transition avec des interlocuteurs de la DGEC et de SNCF Logistics avant d’ouvrir les questions à la salle.

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑