Covid-19: attention aux escroqueries en ligne et aux pratiques déloyales – Le Globe France '

Covid-19: attention aux escroqueries en ligne et aux pratiques déloyales


Un homme tenant une carte de crédit et en tapant sur un ordinateur portable pour les achats en ligne et le paiement effectue un achat sur Internet. © Ngampol / Adobe Stock
© Ngampol / Adobe Stock

Alors que certains fournisseurs en ligne exploitent les craintes entourant l’épidémie de coronavirus pour colporter de faux traitements ou augmenter les prix, l’UE prend des mesures.

Comme de plus en plus de personnes restent à la maison en raison de l’auto-isolement et de l’éloignement social, les achats en ligne sont en augmentation. Alors que nous essayons de nous protéger et de protéger nos familles contre le virus, certains commerçants profitent de cette anxiété pour vendre de faux remèdes ou des produits qui empêcheraient l’infection à des prix très élevés.

Les fausses allégations peuvent concerner n’importe quoi, des masques et casquettes aux médicaments et désinfectants pour les mains – étiquetés à tort comme le seul remède contre le coronavirus ou la seule protection contre le coronavirus – et vendus à plusieurs reprises leur valeur réelle. Les commerçants utilisent également d’autres astuces, comme affirmer à tort que les produits sont rares pour pousser les consommateurs à acheter.

À surveiller

Il y a quelques cadeaux que vous pouvez rechercher. Si vous voyez l’une des réclamations ci-dessous, soyez sur vos gardes:

Allégations explicites ou implicites selon lesquelles un produit peut prévenir ou guérir Covid-19
L’utilisation de sources non officielles, telles que des médecins autodéclarés pour étayer les allégations
L’utilisation de noms ou de logos d’autorités gouvernementales, d’experts officiels ou d’institutions internationales qui les auraient approuvés, mais sans hyperliens ni références à des documents officiels
Affirme que le produit est: “uniquement disponible aujourd’hui”, “se vend rapidement”, etc.
Allégations générales telles que: «le prix le plus bas du marché», «seul produit pouvant guérir l’infection Covid-19», etc.
Prix ​​exorbitants en raison des prétendus pouvoirs de guérison des produits

Si vous rencontrez des réclamations non prises en charge ou trompeuses sur une plateforme en ligne, utilisez l’outil de rapport des opérateurs de plateforme pour les informer de ce fait. Sachez que parfois ils peuvent être partagés innocemment par un ami ou un membre de la famille qui a été dupe et pense qu’ils vous aident.

Recherchez toujours des sources fiables d’informations sur le coronavirus: gouvernements nationaux, autorités sanitaires ou organisations internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé.

Que fait l’UE

Pour s’attaquer au problème des escroqueries en ligne entourant l’épidémie de coronavirus, la Commission européenne et les autorités de protection des consommateurs des États membres ont lancé un certain nombre de mesures conjointes. Le 20 mars, ces autorités ont publié une position commune sur les escroqueries et pratiques déloyales les plus signalées afin d’aider les plateformes en ligne à mieux identifier ces pratiques illégales, à les éliminer et à empêcher la réapparition de pratiques similaires.

Le 23 mars, Didier Reynders, le commissaire chargé de la justice et des consommateurs, a écrit à différentes plateformes, réseaux sociaux, moteurs de recherche et places de marché pour leur demander leur coopération pour éliminer les escroqueries telles que les faux traitements pour le coronavirus de leurs plateformes.

Certaines pratiques sont interdites dans l’UE, grâce à la directive sur les pratiques commerciales déloyales, y compris tromper les consommateurs sur les avantages ou les résultats attendus d’un produit, affirmant qu’il peut guérir une maladie ou dire qu’il n’est disponible que pour une durée limitée. Toute affirmation d’un commerçant selon laquelle son produit peut guérir une maladie doit être étayée par des preuves. Les opérateurs de plate-forme actifs dans l’UE qui ont connaissance d’activités illégales sur leurs sites Web sont tenus d’intervenir.

Le Parlement européen s’est également engagé à protéger les Européens lorsqu’ils sont en ligne.

Découvrez les travaux du Parlement européen sur l’itinérance, la neutralité du net, l’innovation, le commerce électronique et le blocage géographique.

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑