'

Avion détourné par la Biélorussie : l'UE s'accorde sur de nouvelles sanctions contre Minsk

Les dirigeants de l’Union européenne se sont mis d’accord, lundi, pour imposer de nouvelles sanctions contre la Biélorussie, notamment économiques. Les Européens ont aussi appelé leurs compagnies aériennes à éviter l’espace aérien biélorusse. La veille, un avion de la compagnie Ryanair avait été détourné vers Minsk par les services secrets d’Alexandre Loukachenko, qui ont arrêté un opposant à bord.

Publicité

L’UE a décidé, dans la soirée du lundi 24 mai, de fermer son espace aérien aux appareils de la Biélorussie pour sanctionner le régime d’Alexandre Loukachenko, accusé d’avoir dérouté un avion de ligne européen pour arrêter un dissident, selon un porte-parole du conseil.

Les 27 États membres, réunis en sommet à Bruxelles, ont également demandé à leurs compagnies aériennes d’éviter le survol de la Biélorussie et réclamé “la libération immédiate” de l’opposant Roman Protassevitch et de sa compagne, selon des conclusions du sommet mises en ligne par le porte-parole. Les Européens ont exigé une enquête de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) sur l’atterrissage forcé du vol de Ryanair à Minsk.

Londres et Kiev ont déjà mis sur liste noire l’espace aérien de cette ex-république soviétique et les compagnies Lufthansa, KLM, SAS et AirBaltic ont annoncé leur décision d’éviter son survol.

S’agissant des sanctions économiques contre la Biélorussie, l’UE invite aussi à “élargir dès que possible la liste des responsables et entités” du pays visés par des sanctions européennes. Quelque 88 personnes, dont Alexandre Loukachenko, et sept entités ont déjà été sanctionnées par une interdiction de voyager dans l’UE et un gel des avoirs pour la répression de l’opposition et la présidentielle du 9 août 2020, jugée “truquée” par les Européens.

Les 27 demandent en outre “l’adoption d’autres sanctions économiques ciblées” et invitent le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, et la Commission européenne “à soumettre sans délai des propositions à cette fin”.

L’UE a également exprimé sa “solidarité” avec la Lettonie après “l’expulsion injustifiée” de ses diplomates par Minsk. La Biélorussie a ordonné lundi l’expulsion de l’ambassadeur de Lettonie et de tout le personnel de l’ambassade à Minsk, accusant les autorités lettones d’avoir remplacé le drapeau biélorusse par celui de l’opposition en marge du Mondial de hockey. En réponse, Riga a annoncé l’expulsion de diplomates biélorusses.

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑