'

Le Covid-19 a fait plus d'un million de morts en Europe

La pandémie de coronavirus a tué plus d’un millions d’Européens. En France, le seuil des 100 000 morts devrait être franchi cette semaine, tandis qu’au Royaume-Uni, la situation s’améliore.

Publicité

L’Europe a franchi lundi 12 avril la barre du million de morts du Covid-19, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé.

Les 52 pays et territoires de la région (qui va à l’est jusqu’à l’Azerbaïdjan et la Russie) totalisent au moins 1 000 288 décès (pour 46 496 560 cas), devant l’Amérique latine et les Caraïbes (832 577 décès), les États-Unis/Canada (585 428 décès) et l’Asie (285 824 décès).

La France a dépassé lundi la barre des 99 000 décès depuis le début de l’épidémie, et devrait franchir les 100 000 cette semaine. Le nombre de malades en réanimation, qui continue sa progression, dépasse désormais les 5 900.

Les Britanniques au pub

L’Allemagne a franchi le seuil des 3 millions de contaminations.  “Cette troisième vague est peut-être la plus dure”, a commenté lundi la chancelière Angela Merkel. Déplorant des “chiffres de contamination beaucoup trop élevés”, la chancelière, qui s’est déclarée récemment favorable à un reconfinement national pour une brève période, a rappelé que la vaccination était “l’arme la plus importante contre le virus”.

De son côté, le Royaume-Uni, confiné pour la troisième fois début janvier, compte désormais moins de 3 000 cas et moins de 50 décès par jour. Le pays a atteint lundi, avec un peu d’avance, son objectif d’offrir avant la mi-avril au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus à tous les plus de 50 ans et aux personnes les plus vulnérables ou exposées, a ainsi assuré le gouvernement. Les Britanniques ont réinvesti lundi terrasses de pubs et salons de coiffure. 

Des allègements de restrictions sanitaires sont également attendus cette semaine en Italie, Irlande, Slovénie et Grèce. 

Avertissement de l’OMS

L’épidémie reste “en pleine expansion”, a averti toutefois lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). “Nous sommes actuellement à un point critique de la pandémie”, a déclaré Maria Van Kerkhove, la responsable technique au sein de cette organisation de la lutte contre le Covid-19, au moment où le bilan dans le monde approche des trois millions de morts (2 937 355 décès).

“La trajectoire de cette pandémie est en pleine expansion. Elle croît de manière exponentielle. Ce n’est pas la situation dans laquelle nous voulons nous trouver 16 mois après le début de la pandémie, alors que nous disposons de mesures de contrôle efficaces”, a-t-elle fait valoir.

Sur le front des bonnes nouvelles, deux études publiées mardi affirment que le variant “britannique” du coronavirus n’entraîne pas plus de formes graves de Covid-19, à rebours des conclusions de précédents travaux de recherche, même si elles confirment qu’il est bien plus contagieux que les souches précédentes.

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑