'

La police belge disperse des milliers de participants à une fête après un poisson d'avril

Canons à eau et gaz lacrymogènes ont été utilisés par les forces de l’ordre à Bruxelles, jeudi, où près de 2 000 jeunes se sont rassemblés pour faire la fête dans un parc, après un poisson d’avril lancé sur les réseaux sociaux. L’événement, posté en mars sur Facebook, promettait notamment la participation de Daft Punk.

Publicité

La police belge a fait usage, jeudi 1er avril, de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser des milliers de jeunes rassemblés dans un parc de la capitale Bruxelles pour une fête sauvage organisée malgré l’interdiction des autorités.

L’événement était censé être un poisson d’avril sur les réseaux sociaux. Malgré l’annonce par les organisateurs qu’il s’agissait d’un canular, environ 2 000 personnes se sont présentées au parc du Bois de la Cambre en fin de journée, chaude et ensoleillée, pour participer à “La Boum”, a indiqué la police de Belgique.

Mercredi, le parquet de Bruxelles avait pourtant prévenu que l’appel lancé sur les réseaux sociaux à rallier ce parc le 1er avril était illégal en raison des restrictions de lutte contre le Covid-19.

D’après la presse locale, quelque 5 000 personnes ont pris part à la fête. Plusieurs centaines d’officiers de police, dont des unités anti-émeute, ont fendu la foule pour disperser les fêtards, alors que de nombreux participants levaient le poing en l’air et criaient “liberté”. Certains ont jeté des bouteilles et des pierres en direction des canons à eau des forces de l’ordre.

Des policiers et des fêtards blessés

Les journalistes de Reuters présents sur place ont constaté qu’au moins deux civils ont été blessés dans les heurts. Une porte-parole de la police a fait état de trois policiers blessés et de quatre arrestations.

L’annonce, publiée en mars, sur Facebook, promettait une affiche alléchante, avec la présence du DJ et producteur Calvin Harris ainsi que la participation de Daft Punk pour un concert unique après que le duo français a annoncé en février sa séparation.

La Belgique est entrée samedi dernier dans une nouvelle phase de restrictions, plus sévères, prévoyant notamment un accès limité aux commerces non essentiels et la possibilité de se rassembler en extérieur à quatre adultes maximum. Sur fond de propagation rapide du variant anglais du coronavirus, les écoles et universités ont fermé leurs portes lundi, anticipant d’une semaine les quinze jours de congés scolaires de Pâques.

Avec AFP et Reuters


About the Author



Back to Top ↑