'

Covid-19 : “Démasquée”, Gibraltar renoue enfin avec la liberté

Gibraltar est en passe de devenir le premier territoire au monde où tous les résidents volontaires, âgés de plus de 16 ans, auront été entièrement vaccinés. Un soulagement qui se fait sentir dans les rues de l’enclave britannique, où les masques ne sont plus obligatoires. Reportage. 

Publicité

À Gibraltar, le couvre-feu a été levé et le port du masque n’est plus obligatoire à l’extérieur. Dans cette enclave britannique, près de la moitié des 34 000 résidents ont déjà reçu les deux doses de vaccin contre le Covid-19

L’opération Freedom, le nom donné au programme de vaccination, se rapproche de son objectif. Dans les prochains jours, le territoire britannique d’outre-mer deviendra le premier endroit au monde où tous les résidents volontaires âgés de plus de 16 ans auront été entièrement vaccinés.

Gibraltar vaccine même les quelque 15 000 travailleurs transfrontaliers, en grande majorité espagnols, venant chaque jour dans ce petit territoire situé au sud de l’Espagne.

Malgré la proximité de l’Espagne très touchée par la pandémie et une frontière toujours restée ouverte, Gibraltar avait été relativement épargnée dans un premier temps, grâce à une politique de tests et de traçage des cas. 

Mais après un premier décès en novembre 2020, sa situation sanitaire est devenue préoccupante en janvier, avec une hausse importante du nombre de décès et une flambée des cas. Le bilan de la pandémie dans l’enclave a été jusqu’ici de 93 morts et plus de 4 200 cas.

La vaccination et les restrictions strictes prises à partir de la fin de l’année dernière ont porté leurs fruits. Ils ont permis de réduire significativement l’incidence du Covid-19, qui avait été un moment l’une des plus élevées d’Europe. 

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑