'

En Allemagne, plusieurs régions plaident pour une prolongation des restrictions sanitaires

Plusieurs régions allemandes demandent dans un document une prolongation des restrictions de déplacement liées au Covid-19 pour faire face à la troisième vague. Une rencontre est prévue, lundi, entre la chancelière, Angela Merkel, et les représentants régionaux pour faire le point sur les mesures à prendre.

Publicité

Pour faire face à la troisième vague de Covid-19, plusieurs régions allemandes ont plaidé pour une prolongation des restrictions de déplacement actuellement en vigueur dans le pays, selon un document obtenu dimanche 21 mars par l’AFP.

En raison de “la dynamique actuelle de l’infection accélérée par les variants du Covid-19”, il est nécessaire que le pays “prolonge” jusqu’à une date encore à déterminer précisément en avril toutes les restrictions de déplacement en vigueur, souligne ce document, préparé en vue d’une réunion prévue lundi sur le sujet entre la chancelière et les régions allemandes.

Angela Merkel a déjà fait savoir, vendredi, qu’elle entendait elle-même prolonger, voire durcir les restrictions anti-Covid en place actuellement en Allemagne en raison de la troisième vague de la pandémie. Celles-ci sont actuellement programmées jusqu’à la fin mars.

>> À lire : Malgré les critiques de l’UE, l’Allemagne ferme certaines de ses frontières

Le taux d’incidence sur les 7 derniers jours et pour 100 000 habitants a dépassé, dimanche, la marque symbolique de 100 à l’échelle du pays, à 103,9, selon l’institut de veille sanitaire Robert Koch. Un seuil qui en principe doit déclencher de nouvelles restrictions.

Le document préparatoire stipule que “les contacts à l’intérieur” de bâtiments “doivent être évités dans la mesure du possible en raison du risque accru d’infection”.

Tests rapides

Dans les entreprises, une large part de travail à domicile reste indispensable et “au moins deux tests rapides par semaine” pourront être menés pour les salariés devant se rendre sur leur lieu de travail.

Le projet ouvre la possibilité dans des régions de tester des “modèles temporaires” pour “ouvrir des espaces individuels de la vie publique”, en fixant comme critères d’accès des “résultats de test négatifs” et le suivi informatique des contacts.

Les voyages transfrontaliers doivent eux continuer à “être limités au strict minimum”, en devant être combinés à une mise en quarantaine et à une obligation de test avant le retour en Allemagne.

Le gouvernement Merkel a appelé les Allemands à être “responsables” en période pandémique et à ne pas se rendre dans la très prisée île espagnole de Majorque lors des congés de Pâques, malgré l’affrètement de nombreux vols.

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑