'

Mariya Gabriel, commissaire européenne : “Nous ne voulons pas d'une génération lockdown”

Mariya Gabriel, commissaire européenne en charge de l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse, est au cœur des enjeux actuels de la pandémie. Elle souligne notamment l’importance du programme Erasmus, dont le budget a été doublé en sept ans. “Il faut que les États membres voient les investissements dans la jeunesse et l’éducation comme un investissement stratégique, nous ne voulons pas d’une génération lockdown”

Publicité

Pour contrer les fake news sur la pandémie de coronavirus, la commissaire européenne Mariya Gabriel veut  développer un plan d’action sur l’éducation au numérique : “Si les fausses informations se développent et atteignent une masse critique, elles auront un impact sur la démocratie, mais aussi sur la santé”.

Elle s’exprime aussi sur le vaccin Anti-Covid estimant que l’Europe n’est pas en retard dans le domaine, et qu’elle travaille à mettre au point un vaccin sûr et efficace. La commissaire bulgare souligne l’importance de la recherche : avec 95,5 milliards d’euros de budget, le programme “Horizon Europe”, est “le plus puissant au monde en termes de soutien public à la recherche et à l’innovation.”

Enfin Mariya Gabriel réaffirme son soutien au Digital Act de la Commission européenne : “Pour nous, dans le domaine du numérique, c’est l’homme qui est au centre, c’est la transparence et la responsabilité. Tout ce qui illégal en-dehors doit l’être aussi en ligne.”

 Une émission produite par Yi Song, Perrine Desplats et Mathilde Bénézet.


About the Author



Back to Top ↑