'

Aviation: l’extension de la « dispense des créneaux horaires » soulagera le secteur et évitera les émissions inutiles

La Commission a adopté une extension de la dérogation aux règles de l’UE sur l’utilisation des créneaux aéroportuaires. Ainsi, les compagnies aériennes peuvent planifier avec plus de certitude leurs horaires de vol sans craindre de perdre leurs « créneaux horaires » causé par la réduction drastique des vols. En temps normal, les compagnies aériennes doivent utiliser 80 % de leurs créneaux afin de garantir cette attribution pour la saison suivante. Cela peut entraîner des émissions inutiles pour conserver leurs créneaux horaires.

Une première dérogation à cette règle avait été introduite en mars, lorsque l’arrivée de la pandémie en Europe a entrainé l’immobilisation des avions dans toute l’UE. La décision d’aujourd’hui prolonge cette dérogation pour couvrir toute la saison hivernale, jusqu’au 27 mars 2021. « La pandémie du coronavirus a eu un impact considérable sur le transport aérien et le secteur de l’aviation dans son ensemble », a déclaré la commissaire aux transports, Adina Vălean. « En prolongeant la dérogation, nous répondons aux données de trafic, qui montrent que le nombre de vols en septembre était toujours en baisse de 54 % par rapport à septembre 2019 et qu’il est malheureusement peu probable que le trafic reparte à la hausse dans un avenir proche.

Cette extension apporte plus de clarté pour les compagnies aériennes, les aéroports et les passagers, et continuera d’éviter les émissions inutiles. » Le trafic devrait encore baisser de 50 % en février 2021. La Commission s’attend à ce que l’industrie respecte les conditions convenues volontairement entre tous les acteurs du marché pour la prochaine saison hivernale, en attendant l’adoption de conditions pleinement exécutoires. L’adoption d’aujourd’hui fait suite aux résultats de notre rapport sur les données du trafic aérien du 14 septembre.

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑