'

Nouvelle Alliance pour renforcer la chaîne de valeur des matières premières

Le vice-président Maroš Šefčovič et le commissaire Thierry Breton lanceront l’Alliance européenne des matières premières dans le but de connecter les acteurs industriels, les États membres et la société civile afin de renforcer la résilience et l’autonomie stratégique des chaînes de valeur des terres rares et des aimants en Europe. L’Alliance vise à identifier les obstacles, opportunités et possibilités d’investissement à toutes les étapes de la chaîne de valeur des matières premières, de l’exploitation minière à la valorisation des déchets, tout en abordant en même temps la durabilité et les impacts sociaux.

Le vice-président Šefčovič a déclaré : « Notre prospective stratégique montre clairement que la demande de matières premières critiques ne fera qu’augmenter, compte tenu notamment de la transition en cours vers une économie verte et numérique. La pandémie a également mis en évidence l’importance des matières premières pour notre reprise économique. Pour garantir un approvisionnement durable en matières premières, nous devons unir nos forces à travers l’Europe, comme nous l’avons fait pour l’Alliance européenne des batteries. »

Le commissaire Breton a ajouté : « L’Alliance européenne des matières premières est une étape importante dans le renforcement des écosystèmes industriels qui dépendent des matières premières. Elle accélérera les transitions verte et numérique en renforçant les chaînes de valeur, en diversifiant les approvisionnements et en impliquant tous les partenaires volontaires dans la mise en œuvre des actions nécessaires. Nous invitons toutes les parties prenantes, les organisations de la société civile, les chercheurs, les entreprises, grandes et petites, les États membres et les régions, à nous aider à atteindre ces objectifs. »

Annoncée dans la stratégie industrielle, l’Alliance est la première action du Plan d’action sur les matières premières critiques. Elle sera gérée par KIC-EIT RawMaterials, une organisation financée par l’UE, et sera supervisée par la Commission, en particulier par le partenariat d’innovation européen sur les matières premières. L’Alliance sera ouverte aux acteurs qui souscrivent aux objectifs énoncés dans la déclaration de l’Alliance : rendre l’Europe économiquement plus résiliente en diversifiant ses chaînes d’approvisionnement, en créant des emplois, en attirant les investissements, en formant les jeunes talents, et également contribuer au meilleur cadre pour les matières premières et l’économie circulaire dans le monde. Suivez le lancement de l’Alliance ici.

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑