'

L'actu en dessin : l'Europe et son nouveau “pacte pour la migration”

Cette semaine, Cartooning for Peace illustre le “Pacte européen sur la migration et l’asile”, dévoilé le 23 septembre par la présidente de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen. Oubliés les quotas obligatoires de répartition de réfugiés décidés après la crise de 2015, ce nouveau pacte  propose un “mécanisme de solidarité” entre les 27 qui met l’accent sur le renvoi des migrants irréguliers.

Publicité

Le 9 septembre, l’incendie du camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos, où s’entassaient dans des conditions inhumaines plus de 20 000 migrants, a mis l’Europe face à ses responsabilités. Face à l’échec du règlement de Dublin dans la crise migratoire de 2015, l’Europe tente de trouver une solution satisfaisante pour tous les États membres de l’UE, incluant les pays d’Europe centrale, réfractaires à l’accueil des migrants.

Le 23 septembre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a proposé un nouveau “pacte pour la migration” qui impose une “solidarité obligatoire”, notamment par le traitement accéléré des demandes d’asile afin de soulager les pays d’accueil (principalement la Grèce et l’Italie).

Mais cette mesure comporte avec elle le risque d’un renvoi tout aussi accéléré des demandeurs d’asile dans leurs pays d’origine, en cas de refus. Et les pays de l’UE qui ne veulent pas prendre des demandeurs d’asile devront participer au renvoi des déboutés depuis le pays européen où ils sont arrivés vers leur État d’origine.

Le caricaturiste éditorialiste philippin Zach, qui contribue à des caricatures pour Assortedge, une organisation médiatique en ligne émergente aux Philippines, illustre l’impasse qui attend les demandeurs d’asile lorsqu’ils se présentent aux portes de l’Europe. Il est récemment devenu l’un des nouveaux membres du Cartoon Movement, une plateforme internationale pour le dessin de presse. 

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.


About the Author



Back to Top ↑