'

Eaux urbaines résiduaires: l’amélioration de la collecte et du traitement dans l’ensemble de l’UE contribue à la réduction de la pollution de l’environnement


La Commission a publié aujourd’hui le 10e rapport concernant la mise en œuvre de la directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires, qui fait état d’une amélioration globale de la collecte et du traitement des eaux résiduaires dans les villes d’Europe, tout en mettant en évidence des niveaux de réussite différents selon les États membres.

Le rapport s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Commission pour atteindre l’objectif «zéro pollution» et vient en amont de la stratégie relative aux substances chimiques qui sera adoptée dans les semaines à venir. Il ressort du 10e rapport concernant la mise en œuvre de cette directive que les taux de conformité avec les règles de l’UE en matière de collecte et de traitement des eaux résiduaires sont élevés et ont augmenté par rapport à la période de référence précédente. Cela contribue à prévenir la pollution de l’environnement.

Si la tendance reste positive, la directive n’est toutefois pas encore pleinement respectée. Le financement et la planification restent les principaux défis que doit relever le secteur des services liés à l’eau.

Le commissaire à l’environnement, aux océans et à la pêche, M. Virginijus Sinkevičius, a déclaré à cet égard: «Ce rapport confirme que la collecte et le traitement des eaux résiduaires s’améliorent dans toute l’UE. Les règles de l’UE ont joué un rôle crucial dans l’amélioration de la qualité des cours d’eau, des lacs et des mers de notre continent et ont eu une incidence bénéfique sur la santé des citoyens européens et sur leur qualité de vie. Toutefois, les progrès n’ont pas été réalisés de manière homogène et, dans certains États membres de l’UE, les infrastructures de traitement des eaux résiduaires nécessitent une meilleure planification et des financements plus importants. Nous allons à présent faire tout ce qui est en notre pouvoir pour stimuler l’innovation et la réalisation de nouveaux investissements dans les infrastructures environnementales partout en Europe».

Toutefois les progrès ne sont pas uniformes et, dans certains États membres de l’UE, les infrastructures de traitement des eaux usées nécessitent une meilleure planification et davantage de financement.

Nous allons dès à présent faire tout notre possible pour stimuler l’innovation et les nouveaux investissements dans les infrastructures environnementales partout en Europe ». Ce rapport s’inscrit dans le cadre des efforts de la Commission en faveur d’une « pollution zéro » et précède la stratégie sur les substances chimiques qui sera adoptée dans les semaines à venir.

De plus amples informations sont disponibles dans le communiqué de presse et les questions-réponses

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑