'

Coronavirus : la Commission adopte un ensemble de mesures visant à soutenir davantage le secteur agroalimentaire

La Commission a publié 4 mai le dernier paquet de mesures exceptionnelles visant à soutenir davantage les secteurs agricole et alimentaire les plus touchés par la crise du coronavirus.

Ces mesures exceptionnelles comprennent une aide au stockage privé pour les secteurs des produits laitiers et de la viande, l’autorisation temporaire pour les organisations de producteurs des secteurs les plus durement touchés d’instaurer pour eux-mêmes des mesures de marché, et une flexibilité dans la mise en œuvre des programmes sectoriels de soutien pour les fruits et légumes, l’huile d’olive, l’apiculture, et le vin. En plus de ces mesures de marché, la Commission a décidé d’autoriser les États membres à utiliser les fonds de développement rural pour indemniser les agriculteurs et les petites entreprises agroalimentaires à hauteur de 5,000 € et 50,000 €, respectivement.

Janusz Wojciechowski, commissaire à l’agriculture, a déclaré : « Nous avons agi rapidement pour que toutes les mesures nécessaires soient disponibles le plus rapidement possible afin de soutenir les agriculteurs et les personnes dans le besoin. Certains marchés agricoles et alimentaires ont été durement touchés par la crise. Toutefois, je suis maintenant convaincu que l’adoption de ces mesures apportera un soutien tangible, enverra le bon signal aux marchés et apportera bientôt une certaine stabilité. Ce paquet de mesures et les mesures de soutien précédentes montrent que la Commission est prête et agira en fonction de la situation. Nous continuerons à suivre la situation en contact étroit avec les parties prenantes, le Parlement européen et les États membres. »

Ces mesures font suite à un vaste ensemble de mesures adoptées précédemment par la Commission qui ont apporté un soutien au secteur agroalimentaire en ces temps difficiles, avec des montants accrus pour les aides d’État, des avances plus importantes et des délais prolongés pour la présentation des demandes de paiement. La flexibilité accrue des règles de la politique agricole commune vise à alléger la charge administrative pesant sur les agriculteurs et les administrations nationales.

Un communiqué de presse et une FAQ sont disponibles en ligne.

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑