'

Coronavirus : des centaines de migrants toujours à la rue en région parisienne

Malgré les mesures de confinement mises en place en France pour lutter contre la pandémie de Covid-19, des centaines de migrants et de demandeurs d’asile vivent toujours dans les rues de Paris et d’Île-de-France dans des abris de fortune. Les associations sont en première ligne pour leur venir en aide. Reportage d’Armelle Caux et Eléonore Vanel.

Publicité

Alors qu’un confinement a été imposé en France mardi 17 mars, afin de lutter contre la pandémie de coronavirus, des centaines de migrants et de demandeurs d’asile vivent toujours dans les rues de Paris et d’Île-de-France dans des abris de fortune.

A Aubervilliers, la préfecture de police a fait évacuer 732 migrants, dont une trentaine de femmes et d’enfants, de leur campement mardi 24 mars, afin d’être mis à l’abri et confinés dans des hôtels et gymnases de Seine-Saint-Denis. Depuis plusieurs semaines, l’ONG Médecins du Monde alertait les pouvoirs publics sur l’insalubrité des lieux.

Mais plusieurs centaines de migrants et demandeurs d’asile en situation précaire sont encore à la rue en région parisienne. Chaque soir, des membres de l’association Utopia56 leur viennent en aide pour leur distribuer des repas, des produits de première nécessité et leur proposer un logement d’urgence. Nos reporters Armelle Caux et Eléonore Vanel les ont suivis.

>> A voir, notre entretien avec le vice-président du comité consultatif du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU : “Dans le camp de Lesbos, en Grèce, les réfugiés sont traités comme des animaux”


About the Author



Back to Top ↑