'

Tour de France : Mollema remporte la 14e étape en solitaire, le Français Martin 2e du général

Le Néerlandais Bauke Mollema a remporté, samedi, en solitaire, la 14e étape du Tour de France. Le Français Guillaume Martin fait la bonne opération du jour en se replaçant à la deuxième place du classement général.

Publicité

Bauke Mollema a remporté, samedi 10 juillet, la 14e étape du Tour de France en solitaire à Quillan. Resté au chaud dans le peloton, le Slovène Tadej Pogacar conserve sans problème son maillot jaune à la veille d’une étape qui s’annonce compliquée dans les Pyrénées.

Le coureur de l’équipe Trek-Segafredo s’est extirpé d’un groupe de 14 coureurs à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée pour ne jamais être rejoint. L’Autrichien Patrick Konrad a pris la deuxième place devant le Colombien Sergio Higuita et l’Italien Mattia Cattaneo.

Guillaume Martin (Cofidis) est remonté de la 9e à la deuxième place du classement général grâce à sa présence dans l’échappée.

Deuxième succès pour Mollema

Mollema a remporté son deuxième succès dans le Tour, quatre ans après avoir gagné une étape de moyenne montagne au Puy-en-Velay. Le Néerlandais, qui est âgé de 34 ans, compte aussi un “monument”, le Tour de Lombardie (2019), à son palmarès. 

Dans cette étape de 183,7 kilomètres aux reliefs prononcés, l’échappée ne s’est formée qu’après plus d’une heure et demie d’une course débridée. Un groupe de dix coureurs a fini par prendre les devants (Poels, Woods, Cattaneo, Fraile, Chaves, Konrad, Higuita, Mollema, G. Martin, Meintjes), rejoint par quatre contre-attaquants (Pacher, Rolland, Madouas, Gesbert).

Le peloton de Pogacar a laissé l’écart à 4 minutes avant que Mollema se dégage sur les routes rugueuses de la haute vallée de l’Aude.

Le Canadien Michael Woods, malgré une chute, est parvenu à s’emparer du maillot à pois de la montagne.

Le Français Warren Barguil et le Danois Soren Kragh Andersen, pris dans la grosse chute de vendredi, n’ont pas pris le départ à Carcassonne.

Dimanche, la course grimpe à son point le plus haut, au port d’Envalira, à 2 408 mètres d’altitude, dans la 15e étape entre Céret (Pyrénées-Orientales) et Andorre-la-Vieille. Avec un col pentu (Beixalis) de première catégorie suivi d’une rapide descente dans les 20 derniers kilomètres.

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑