'

Non, cette vidéo ne montre pas des “migrants africains” arrivant sur “les côtes espagnoles”

Une vidéo diffusée mi-mai sur les réseaux sociaux prétend montrer des migrants venus du continent africain descendant d’une embarcation pour atteindre directement les côtes espagnoles. La scène s’est en réalité déroulée à Porto Rico, lors de l’arrivée de migrants haïtiens et dominicains. 

Publicité

La vidéo montre plusieurs dizaines de migrants débarquant d’une barque en bois sur une plage et rapidement pourchassés par des agents de police. Ils sont aidés par les personnes présentes qui leur crient “courez, courez !” en espagnol et leur indiquent où aller. La scène a été filmée et largement partagée sur les réseaux sociaux. 

Publiée sur Facebook le 19 mai et visionnée 7,6 millions de fois, la vidéo dans cette publication a pour légende, en arabe, “#Vidéo_ Le moment où des migrants africains arrivent sur les côtes espagnoles.”

Dans cette autre publication Facebook sur une page sénégalaise, Teledakar, la vidéo est partagée sans contexte, laissant croire aux internautes que la séquence se passe au Sénégal.

En réalité, une recherche d’image inversée (voir ici la marche à suivre) avec une capture d’écran de la vidéo, mène à de nombreuses publications sur les réseaux sociaux et dans des médias hispanophones. Cette scène ne s’est passée ni en Espagne, ni au Sénégal, mais à Porto Rico, le 16 mai. Les migrants ne sont pas africains mais haïtiens et dominicains. 

Plusieurs médias reprennent la vidéo, comme le quotidien portoricain Diario Libre ou Hoy, et relatent les faits : une embarcation en bois en provenance de République dominicaine a débarqué avec des migrants sur une plage de Rincon, à Porto Rico, le 16 mai. L’information est souvent reprise en mentionnant “un groupe de Dominicains”. Le média arabophone Fatabyyano a publié un article de fact-checking d’une des publications de la vidéo en arabe, visionnée plus de 3 millions de fois, qui situait la scène en Espagne. 

Sur Tik Tok par exemple, un extrait de la vidéo a été visionné plus de 13 millions de fois, et la vidéo a aussi été partagée sur Twitter. La scène a été filmée sous d’autres angles, comme le montre cette vidéo publiée sur Facebook. On la découvre aussi plus longuement, notamment dans celle-ci, de quatre minutes, publiée sur Youtube– on peut y voir ce qu’il se passe sur la plage après le débarquement sur la plage.


La Douane et Protection des frontières américaines des Caraïbes a d’ailleurs partagé sur son compte Twitter la vidéo, indiquant que le débarquement, dangereux, aurait pu coûter la vie aux personnes présentes dans le bateau, sur la plage ou à une quelconque autre personne présente. Dix-sept personnes ont été arrêtées, selon le tweet partagé par la douane. 

Pour suivre les vérifications au quotidien de l’équipe des Observateurs, abonnez-vous au compte Twitter @InfoIntoxF24.


About the Author



Back to Top ↑