'

En direct : vers une abstention record en France au premier tour des régionales

Avec une participation historiquement faible à 17 h, l’abstention pourrait battre un record dimanche au premier tour des élections régionales et départementales. Le Rassemblement national espère remporter la première région de son histoire à l’issue de ce scrutin.

Publicité

L’abstention, premier parti de France ? C’est ce qui ressort du taux de participation, dimanche 20 juin, au premier tour des élections régionales et départementales : à 17 h, seulement 26,72 % des électeurs s’étaient déplacés dans les bureaux de vote, un chiffre de 16 points inférieur à celui des régionales de décembre 2015 (43,01 %), selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Les compétences dévolues aux régions (transports, lycées, formation professionnelle…) et départements (collèges, RSA, aides sociales…) touchent pourtant au plus près à la vie quotidienne des Français.

  • Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes lors du premier tour des élections régionales, un record d’abstention pour un vote hors référendum qui atteindrait entre 66,5% et 68,6 %, selon les premières estimations des instituts de sondage.

  • Les premiers bureaux de vote ont fermé à 18 h 00, tandis que ceux des grandes villes fermeront à 20 h 00.

  • Sur les treize régions que compte la France métropolitaine, sept sont actuellement dirigées par la droite, cinq par la gauche, tandis que la Corse est dirigée par une majorité régionaliste.

  • Les résultats du Rassemblement national de Marine Le Pen sera l’un des enjeux majeurs de ces régionales. Le RN parviendra-t-il à remporter une région ? Il part favori en Provence-Alpes-Côte d’Azur et bien placé dans les Hauts-de-France et en Occitanie.

  • Au terme du premier tour, les alliances en vue du second tour seront particulièrement scrutées, à gauche mais aussi et surtout entre les listes de la majorité présidentielle et la droite.


About the Author



Back to Top ↑