'

Expatriés aux États-Unis : les naufragés du Covid-19 bloqués de l'autre côté de l’Atlantique

Alors que Washington continue d’imposer des restrictions très strictes d’accès au territoire américain en raison de la pandémie, des milliers d’expatriés, qui ne veulent pas risquer de ne pas pouvoir revenir aux États-Unis, sont bloqués sur le territoire américain, loin de leurs familles.

Publicité

En raison de la pandémie de coronavirus, l’administration américaine continue d’imposer des restrictions très strictes d’accès aux États-Unis

Conséquence, des milliers d’expatriés, séparés de leur famille ou de leur environnement professionnel depuis plus d’un an, sont bloqués de l’autre côté de l’Atlantique, ne voulant pas risquer de ne pas pouvoir revenir aux États-Unis après leur voyage.

#Jeveuxrentrerchezmoi ! Sur les réseaux sociaux, une pétition a déjà récolté près de 18 000 signatures, dont celle de Hélène Langrognet, professeure de français dans un lycée international de Washington.

“Sans ce visa, je ne peux pas revenir aux États-Unis, je peux rentrer en France si je veux… mais  je ne pourrai pas revenir aux États-Unis. Je vis ici, je travaille ici, je paye mes impôts ici, donc il est important que je puisse revenir”, explique la ressortissante française à France 24.

Contrairement aux détenteurs de visas diplomatiques, de journalistes ou d’hommes d’affaires, le cas d’Hélène, qui est privée de revoir sa famille, n’est pas considéré comme prioritaire par les autorités américaines.

Une situation dont s’est emparée Béatrice Leydier, élue des Français de l’étranger, en poste à Washington, et qui dénonce une situation ubuesque.

“C’est à nous, la communauté française et les pays européens de nous défendre et de défendre nos propres intérêts auprès de l’administration, je pense qu’il y a un travail diplomatique qui est fait du côté européen pour demander cette réciprocité et demander la réouverture des frontières pour les gens qui travaillent et habitent ici.”


About the Author



Back to Top ↑