'

Covid-19 : nouveaux records de contamination au Mexique et en Afrique du Sud

La pandémie de Covid-19 a gagné l’ensemble des continents. Elle se propage à vive allure notamment au Mexique et en Afrique du Sud qui enregistrent des records de contamination. France 24 fait le point sur la propagation du virus dans le monde. 

Publicité

Mesures sanitaires en ordre dispersé et bilan humain toujours plus lourd, à ce stade de la pandémie de coronavirus, aucun continent n’est épargné. Plus de 17,6 millions de personnes ont été contaminées à ce jour dans le monde et plus de 680 000 en sont mortes, dont près de 200 000 dans la seule région Amérique latine-Caraïbes, selon un bilan établi samedi par l’AFP.   “La plupart des habitants de la planète peuvent être touchés, même ceux qui n’habitent pas dans des zones durement affectées”, a prévenu samedi 1er août l’OMS.

Les États-Unis comptent désormais 154 319 décès, suivis du Brésil (93 563 morts), du Mexique (47 472 décès) et du Royaume-Uni (46 119 morts).

Le Mexique a recensé samedi pour la deuxième journée consécutive un record de contaminations, avec 9 556 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon les chiffres du secrétariat fédéral à la Santé.

Le total de cas de contagion au Mexique atteint désormais les 434 193, et les décès sont au nombre de 47 472, dont 764 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Vendredi, le nombre des nouveaux cas signalés en 24 heures avait été de 8.458.

Le Mexique, qui compte 128,8 millions d’habitants, est le troisième pays au monde en termes de décès liés au coronavirus derrière les États-Unis et le Brésil, depuis qu’il a dépassé jeudi le Royaume-Uni.

Toutefois, son taux de mortalité, qui est de 362,1 décès pour un million d’habitants, est inférieur aux taux de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique latine.

À lire : Covid-19 : plus de 680 000 morts dans le monde, l’OMS prévoit une pandémie “très longue”

Chiffres record en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud, le pays du continent africain le plus touché par le coronavirus, a lui franchi la barre du demi-million de personnes contaminées, tandis que l’OMS avertit que la planète doit se préparer à une “très longue” pandémie.

De 40 000 à 50 000 personnes pourraient y succomber d’ici la fin de l’année dans le pays, selon des projections officielles. Plus d’un tiers des cas ont été recensés dans la province du Gauteng, où se trouvent Johannesburg et Pretoria, les capitales économique et administrative du pays.

Dans un communiqué distinct, le président Cyril Ramaphosa s’est néanmoins félicité du faible taux de létalité du virus dans le pays. “Si l’Afrique du Sud est le cinquième pays en nombre de cas, nous n’arrivons qu’en 36e position en nombre de morts proportionnellement à la population”, a-t-il assuré. Le taux de mortalité est faible, aux alentours de 1,6 %, selon le ministère de la Santé. 

Le nombre officiel de décès a dépassé les 8 150, mais il est largement sous-estimé, ont prévenu des experts, qui se basent notamment sur le fait que l’Afrique du Sud a enregistré une hausse de près de 60% du nombre total de décès naturels au cours des dernières semaines.

La pandémie de Covid-19, qui a dans un premier temps progressé moins vite en Afrique que dans d’autres régions du monde, s’accélère désormais sur le continent le plus pauvre, où les systèmes de santé publics sont défaillants, ce qui constitue une source de préoccupation pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Le spectre d’une “nouvelle propagation” en Europe

En Europe, la Norvège a indiqué craindre une “nouvelle propagation” du virus suite à la détection d’une trentaine de cas sur un navire de croisière.

En France, plusieurs nouveaux foyers ont été identifiés cette semaine dans le département de la Mayenne dans l’ouest de la France où le masque sera rendu obligatoire à compter de lundi dans les lieux publics de 69 communes.

La Belgique a interdit samedi les “voyages non essentiels” vers les régions espagnoles de Navarre, Aragon, Barcelone et Lérida en Catalogne, la région lémanique en Suisse (Vaud, Valais, Genève) et le département français de la Mayenne.

Le cri d’alarme du personnel soignant philippin

Aux Philippines, des associations représentant plusieurs dizaines de milliers de médecins ont rédigé une lettre ouverte en forme de “message de détresse à la nation” face à un système de santé dépeint comme “submergé”.

“Nous sommes en train de perdre la bataille contre le Covid-19”, s’alarment-ils, soulignant qu’un nombre croissant de soignants tombent malades ou quittent leur emploi. Certains hôpitaux surchargés refusent d’admettre de nouveaux patients, préviennent-ils.

Selon le ministère de la Santé, 34 professionnels de santé sont décédés du Covid-19 aux Philippines. Le nombre total de décès s’établissait à 2.039 samedi.

Hong Kong a ouvert un hôpital de campagne de 500 lits samedi pour prendre en charge des malades du Covid-19, au moment où la ville fait face à une nouvelle vague de contaminations. La place financière asiatique, autrefois un modèle en matière de gestion de l’épidémie, a vu revenir le virus en juillet.

Le Vietnam, qui semblait avoir réussi à juguler le coronavirus, a enregistré vendredi son premier mort dû à cette maladie, un coup dur pour le pays qui met en avant depuis des mois sa politique dans le contrôle de l’épidémie.

Avec AFP et Reuters 


About the Author



Back to Top ↑