'

Au Mexique, l'armée capture le chef d'un puissant cartel de trafic de carburant

Surnommé “El Marro” au Mexique, José Antonio Yépez a été capturé, dimanche, au cours d’une opération militaire menée dans l’État de Guanajuato, dans le centre du pays. 

Publicité

Il était l’un des criminels présumés les plus recherchés au Mexique. José Antonio Yépez, chef d’un puissant cartel mexicain, spécialisé dans le trafic de carburant, a été capturé dimanche 2 août par les forces militaires mexicaines, selon une source gouvernementale.

Surnommé “El Marro” au Mexique, José Antonio Yépez, patron du puissant cartel de Santa Rosa de Lima, a été interpellé au cours d’une opération militaire menée dans l’État de Guanajuato, dans le centre du pays, selon le compte Twitter officiel du ministre mexicain en charge de la Sécurité, Alfonso Durazo.

José Antonio Yépez est soupçonné d’avoir créé ces dernières années un puissant groupe criminel qui se consacre essentiellement au forage de pipelines pour détourner du carburant destiné au marché noir.

Le ministre en charge de la Sécurité a expliqué qu’après avoir été arrêté à l’aube, le patron du cartel a été transféré dans une prison de sécurité maximale dans l’État de Mexico. Il sera présenté devant un juge fédéral à l’origine du mandat d’arrêt contre lui “pour crime organisé et vol de carburant”.

Une trentaine de membres capturés

Le 24 juillet, José Guadalupe, alias “El Mamey”, qui est considéré comme l’un des principaux lieutenants de José Antonio Yépez avait été arrêté, également à Guanajuato.

En juin, les autorités avaient capturé une trentaine de membres de ce cartel, dont la mère et la sœur de “El Marro” qui ont ensuite diffusé une vidéo exigeant leur libération. Les deux femmes, qui affirmaient avoir été torturées, ont été libérées quelques jours plus tard.

Guanajuato est l’un des plus importants centres industriels du Mexique. Ces activités, ainsi que la présence d’importantes infrastructures énergétiques, attirent des organisations qui, outre le trafic de drogue et le vol de carburant, se livrent à des extorsions et des enlèvements.

Avec AFP


About the Author



Back to Top ↑