Douceur exceptionnelle battant des records météo fin février

Les après-midis de cette seconde quinzaine de février sont exceptionnellement doux et ensoleillés.




Les températures atteindront des sommets mardi 26 et mercredi 27 sous l’effet d’un ciel demeurant dégagé et d’une masse d’air toujours plus douce. L’arrivée d’une perturbation par l’Atlantique jeudi 28 marquera la fin des excès à l’Ouest et au Nord.



Nos prévisions du mardi 26 au jeudi 28 février 2018 (>>).


Température de la masse d’air vers 1500 m – Modèle GFS via WXCharts

Au 25 février, 46 stations météo du réseau principal (soit environ le quart de l’effectif) ont d’ores et déjà atteint 20°C, généralement à partir du 15 mais notez également les 20,3°C à Alistro en Corse du 14 janvier. Le seuil a été franchi jusqu’à Charleville Mézières vers les Ardennes lundi 25.

Des records mensuels de douceur tombent quotidiennement depuis vendredi 22, essentiellement en Languedoc Roussillon, vers l’arc Atlantique et près de la Manche.

Même si on a déjà connu des épisodes printaniers précoces par le passé (>>), certaines séries sont inédites. La température a, par exemple, quotidiennement dépassé 19°C du 14 au 17 février à Clermont-Ferrand (où la normale est de 8°C à cette époque de l’année). Par ailleurs, la répétition de journées entièrement ensoleillées ou presque surprend (>>). Le réveil de la végétation est des pollens associés est, de fait, précoce (>>).

Cette douceur intervient après un mois de décembre nettement excédentaire et un mois de janvier légèrement déficitaire.

L’hiver météorologique 2018 / 2019 (du 1er décembre 2018 au 28 février 2019) sera la 11ème saison consécutive plus douce que la normale, depuis le printemps 2016.

N.B. : Quelques records mensuels de chaleur en février (valables jusqu’en 2018 puisque certains ont été battus depuis).


 


About the Author



Back to Top ↑