Sophie Pétronin : finalement la libération d’otage ?

Sophie Pétronin, 75, a été une travailleur bénévole depuis longtemps en Mali.
Elle est la dernière française du monde encore en otage.

Pétronin a été capturée dans la ville de Gao dans le nord du Mali en décembre 2016 par des militants djihadistes. Elle était bien connue localement pour son soutien avec des enfants mal nourris parallèlement à des enfants orphelins.

Elle est une experte dans la maladie du ver de Guinée et elle a travaillé avec le peuple de Gao pour lutter cette maladie qui se propage par l’eau contaminé dans le nord du pays.

Des rapports reçus suggèrent sa sortie imminente pour un échange de 100 prisonniers djihadistes. La suspicion est que le groupe militant JNIM sont responsables pour son abduction en Mali il y a quatre ans. Le groupe a des liens avec Al-Qaeda.

Cependant pour l’instant, sa famille retient leur souffle.
Sébastien Chadaud, le fils de Pétronin a dit, « Il est trop tôt pour célébrer », ils ont connu plusieurs moments comme celui-ci pendant le derniers quatre ans.
Chadaud a dit antérieurement, « Chaque jour supplémentaire de détention est un supplice. »

Sophie s’est échappé une tentative d’enlèvement en Mali mais peu après elle est retournée et détenue finalement dans une perquisition en plein jour.

Des rapports affirment que Chadaud était en route ce mardi à Bamako, la capitale de Mali.
Est-elle la lumière au bout du tunnel ? On attend.

Tags: , , , , , , , , , , , , ,


About the Author



Back to Top ↑