Le centre du Portugal en proie à un violent incendie

Plusieurs centaines de pompiers portugais, appuyés par 14 avions bombardiers d’eau, tentaient toujours, lundi, d’arrêter un gigantesque incendie qui s’est déclaré samedi à Oleiros, avant de se propager dans la région de Castelo Branco, à 200 km au nord de Lisbonne. 

Publicité

Plus de 850 pompiers sont mobilisés lundi 27 juillet au Portugal pour lutter contre un incendie qui ravage, depuis deux jours, une partie du centre du pays, avec des vents forts et des températures élevées qui compliquent les opérations sur le terrain.

Le gouvernement portugais a décrété la “situation d’alerte” pour l’ensemble du pays lundi et mardi, augmentant les niveaux de préparation des pompiers, de la police et des services médicaux d’urgence. Il est interdit d’allumer des feux et l’accès aux forêts sera limité.

L’incendie s’est déclaré dans la commune d’Oleiros samedi après-midi avant de se propager à deux communes voisines. Des évacuations ont déjà eu lieu.

Un pompier de 21 ans est décédé dans un accident de la route samedi soir alors qu’il combattait l’incendie et sept autres ont été blessés, dont un civil.

“Je voudrais adresser un mot de solidarité, d’encouragement et de remerciement aux pompiers (…) pour le travail qu’ils font pour le Portugal et pour nous tous”, a déclaré, dimanche, le Premier ministre Antonio Costa dans un communiqué.

Selon l’agence portugaise de météorologie IPMA, les températures élevées devraient se poursuivre et la température dans le district de Castelo Branco, où se trouvent les communes touchées, devrait atteindre 38 °C lundi.

Le ministre portugais des Affaires intérieures, Eduardo Cabrita, a déclaré qu’il faudrait attendre mardi ou mercredi pour que les pompiers parviennent à maîtriser l’incendie.

Des feux ont dévasté de juin à octobre le centre du pays en 2017, faisant au total 114 morts.

Avec Reuters


About the Author



Back to Top ↑